Quel type de consommateur de porn es-tu?

Quel type de consommateur de porn es-tu?

Suite à une toute nouvelle étude faire par des chercheurs de l’Université Laval, il y aurait trois grands types de consommateurs de porno : les récréatifs, les compulsifs et les affligés.

L’objectif de l’étude était d’établir les liens entre la consommation de porno, les tendances à éviter le sexe et les dysfonctions sexuelles. 75% des gens font partie du groupe des récréatifs. Avec une moyenne d’écoute de 24 minutes par semaine, la plupart des gens qui forment ce groupe sont, soit des femmes, soit en couple.

Lire la suite [easy-social-share-popup buttons="facebook,twitter,google,pinterest,gmail" morebutton="3" morebutton_icon="plus" counters=0 style="button" message="yes" popup_title="Partager cet article" popup_message="" popup_percent="40" text="Les Anges Cornus"]
Melanie Royer

Melanie Royer

Toute nouvelle dans l’industrie du X, Mélanie est une pro du marketing et des médias sociaux. Blogueuse depuis plusieurs années, c’est avec humour qu’elle signe des articles touchant à la sexualité et la porno du Québec.


Tags de l'article:
consommation de pornPornporno

Articles recommendés

Sexplora est de retour pour une deuxième saison !

Sur les ondes d’Ici Explora, la tant attendue émission Sexplora est de retour! C’est donc l’occasion de retrouver l’animatrice Lili

Les 20 métiers où il y a le plus de filles cochonnes

Ta blonde fait l’une de ces jobs? Super! C’est pas mal sûr qu’elle est cochonne en maudit! Juste à penser

La Sexy Québécoise Kate

Cette semaine, c’est au tour de Kate d’enflammer le cœur des Québécois! Et avec raison! Cette jeune fille nue a

1 commentaire

Écrire un commentaire
  1. Dan
    Dan 26 juin, 2017, 23:50

    Voici ma réponse à la question « Quel type de consommateur de porn es-tu ».

    Je regardes la porno une ou deux fois par semaine en visionnant des petits vidéos pour une vingtaine de minutes par soirée.

    Je consomme ce type produit par dépit, car je n’ai jamais eu de vie sexuelle en étant à l’aube de la cinquantaine. Je n’ai jamais vu une femme nue en personne. De plus, je n’ai jamais eu le moindre petit contact physique que ce soit une caresse ou un french kiss.

    J’ai encore l’air d’un jeune homme de 29-30 ans en bonne shape, mais je vis continuellement dans le rejet. Même les travailleuses du sexe ne veulent rien savoir d’un puceau tardif. Je fais parti du type d’homme que les femmes détestent le plus dans ce bas monde. Donc, je terminerai ma vie sans avoir baisé une seule fois dans ma maudite vie.

    En résumé, la porno dans les magasines et dans les vidéos ont été ma seule chance de contempler la beauté d’une femme nue dans des poses érotiques, ou dans une baise intense d’un film porno. Quel tristesse n’est-ce pas?

    Merci de m’avoir lu!

    Répondre au commentaire

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée
Les champs requis sont marqués*