Le Futur du Porno selon Rick Hard

Le Futur du Porno selon Rick Hard

Depuis des lustres, la pornographie a toujours était mal vue, comme si ce fut un regroupement d’âmes brisées. Si on faisait un champ lexical du milieu de la pornographie, on y verrait probablement des qualificatifs du genre crime organisé, escorte, violence, pauvreté, sans-emploi, paresse, immorale, mensonge, perversion, malfrat, cupidité, problème de santé mentale, etc. Vous voyez voici ce que le commun des mortels perçoivent souvent le milieu de la pornographie. Ceci me frustre au plus haut point. Je vais vous expliquer ma théorie comment on pourrait changer la perception des gens face au milieu pour adulte.

Personnellement, il y a un peu de vrai dans les qualificatifs regroupés ci-haut. J’ai vécu de mauvaises expériences et ainsi que des bonnes en tant qu’acteur. Selon moi, pour qu’on puisse briser les stéréotypes négatifs liés à la pornographie, il faut donner l’exemple pour les générations à venir.

Vérification des antécédents judiciaires et dépistage de drogues

Les compagnies de production devraient serrer un peu plus la vis avec les acteurs; s’assurer non seulement qu’ils sont performants, mais aussi qu’ils possèdent des valeurs qui sont éthiquement responsables. Pensez-y un peu, lorsqu’un candidat fait son application dans une institution bancaire ou au gouvernement ou même s’il doit faire partie d’un ordre professionnel comme celui des avocats et des médecins, ils vérifient tous les antécédents criminels. Car lorsqu’on joue avec l’argent d’une banque ou qu’on représente l’état, l’employeur veut des gens fiables. Selon moi, ceci devrait s’appliquer dans le domaine de la pornographie, parce qu’un acteur a eu une relation sexuelle avec une actrice qui sera vue par plusieurs milliers de personnes à travers le monde. Il faut démontrer que les gens qui travaillent dans le milieu sont responsables. Alors les producteurs ne devraient pas tolérer que les acteurs aient des antécédents judiciaires, même s’ils sont d’une beauté remarquable.

De plus, certaines compagnies font des tests de dépistages concernant les maladies transmises sexuellement. Cependant les compagnies devraient aussi faire des dépistages de drogues. Ce que je veux dire par drogues, ne sont pas les médicaments prescrits par un médecin, mais plutôt des drogues récréatives tels que le cannabis, la cocaïne et tous autres types de stupéfiants que l’on peut se procurer sur le marché noir. Quand un candidat applique pour conduire un camion dix-huit roues ou dans les services d’urgences, il y a des tests de dépistages. Ceci devrait aussi être le cas dans le milieu pornographique. Comme cela, les acteurs seraient à jeun et lucides lors de leurs performances. Si un candidat est déclaré positif à plusieurs reprises, il devrait se faire licencier. Ceci forcerait les acteurs à adopter un mode de vie sobre et serein. Et comme cela, le commun des mortels arrêterait de dire que la pornographie est reliée à la drogue.

Création d’un ordre professionnel

En outre, il devrait y avoir un syndicat ou un ordre professionnel dans le milieu pornographique. En ayant un ordre, les acteurs seraient moins vulnérables à des producteurs avares et mal intentionnés. Un ordre pourrait aussi dicter le prix du marché des acteurs et actrices dans le milieu. Chaque compagnie devrait être obligée de respecter les prix établis par l’Ordre ou le syndicat. Par exemple, pour une pénétration vaginale, une fille devrait être payée 550 $, un gars 200 à 250 $. Pour un casting, une débutante 400 $ et un débutant 100 $. S’il y a un ordre, ceci éviterait que des compagnies baissent le prix des acteurs et utilisent des techniques ou des castings parfois louches. Il faudrait même que le gouvernement puisse s’impliquer, donne des subventions aux compagnies de productions pour qu’un jour un syndicat puisse avoir lieu. Chaque nouveau producteur et compagnie qui ne respecterait pas les conventions de ce syndicat serait obligé de payer une sanction ou d’être radié. Je trouve que ceci pourrait éviter beaucoup de problèmes dans l’industrie et donnerait une meilleure image à la société. Les tabous seront une fois pour toutes éradiqués. Ce serait efficace que le syndicat puisse offrir de l’aide gratuitement aux employés, car les acteurs sont des humains. Les grosses compagnies offrent ce genre de programme, il devrait aussi être appliqué dans cette industrie. On devrait aussi avoir recours à des assurances collectives, au lieu d’être laissé à soi-même et même avoir des indemnités de départ, si on a œuvré pendant plusieurs années dans une compagnie quelconque.

Par ailleurs, l’industrie pornographique devrait exiger un minimum de scolarité chez les personnes qui veulent œuvrer dans ce milieu. À la limite, au moins finir le strict minimum tel que l’école secondaire et si ce serait de moi, finir des études postsecondaires, telles qu’un cégep ou une attestation d’études collégiales (AEC). Les compagnies devraient encourager le succès scolaire chez leurs employés. Les producteurs devraient s’assurer que les personnes œuvrant activement dans ce milieu performent bien tant au niveau de la caméra que dans leur vie académique. Comme cela, il y aurais plus de gens instruits dans le milieu et non juste des personnes vulnérables qui veulent se faire de l’argent facile ou des gens qui se font exploiter par des producteurs qui ne pensent qu’à leur portefeuille.

Ajout d’un programme de formation

Par la suite, il serait intéressant que le gouvernement puisse faire un programme ou une technique, dans une institution publique, pour s’assurer qu’il n’y ait pas des écoles privées qui puissent donner le programme et ainsi faire de l’argent sur des âmes sensibles. Posséder un diplôme en pornographie, où il y aurait des cours de sociologie, de sexualité, de gestion, de comptabilité et même de multimédia comme montage vidéo, aussi des cours de vidéographie. En obtenant un diplôme dans ce domaine, les élèves non seulement apprendraient mieux sur la sexualité, mais seraient aussi en mesure d’apprendre comment produire des films pornographiques et comment travailler au sein de compagnies déjà établies. En faisant, ceci, la pornographie serait plus acceptée, serait moins marginal et les acteurs ne seraient plus condamnés à avoir des emplois précaires.

Conclusion

En conclusion, voici comment je vois la pornographie du futur de vrai être, pour s’assurer qu’elle soit acceptée par le commun des mortels. J’aimerais un jour voir des avocats, des juges de la Cour suprême, des médecins, des politiciens qui puissent être acteurs dans un film pour adulte, et qu’il n’y a plus de jugement négatif envers ce milieu. En tant qu’humains on a pu faire des exploits quasi impossibles lors du siècle dernier, comme l’anéantissement des empires, l’indépendance de plusieurs pays. On a réussi à mettre un pied sur la Lune, à détruire le Mur de Berlin et même à élire un président afro-américain dans le pays le plus puissant du monde. Il serait temps pour les générations futures que la pornographie soit acceptée de tous et qu’elle soit gouvernée par des professionnels et des visionnaires. Je récapitule en quelques points ce que devrait être la pornographie du futur :

  1. Les compagnies devraient faire des dépistages de drogues. Pour s’assurer que les acteurs soient responsables lors de leurs tournages.
  2. Il devrait y avoir un minimum de scolarité tel qu’un secondaire 5 ou même une attestation collégiale pour s’assurer que les personnes œuvrant dans le milieu aient un minimum de connaissances académiques.
  3. Il devrait y avoir un syndicat ou un ordre professionnel que les compagnies de productions aient à respecter et une convention collective pour s’assurer que les employés ne soient pas laissés à eux-mêmes.
  4. Il devrait y avoir un programme subventionné par le gouvernement dans des institutions publiques, des études en pornographique comment devenir à la fois acteur et producteur pour s’assurer d’avoir un emploi dans une compagnie déjà bien établie.
[easy-social-share-popup buttons="facebook,twitter,google,pinterest,gmail" morebutton="3" morebutton_icon="plus" counters=0 style="button" message="yes" popup_title="Partager cet article" popup_message="" popup_percent="40" text="Les Anges Cornus"]
Rick Hard

Rick Hard

Acteur porno et culturiste, Rick Hard est très connu dans l’univers du XXX québécois. Il a d’ailleurs tourné beaucoup de scènes pour les plus grandes maisons de productions du Québec : Pegas Productions, AD4X, Arab Mistress, pour ne nommer que les principaux. Thématiques olé-olés, actrices porno toutes menues, gangbang, rien de l’éffraie quand vient le temps de tourner les des vidéos porno! Rick Hard est aussi un blogueur qui n’a pas froid aux yeux et qui n’a pas peur de la controverse… À lire!


Articles recommendés

Fêtes de Noël version XXX

Quoi de plus hot comme cadeau de Noël qu’une jolie Fée des Glaces cochonne ou une mère Noël sexy? Difficile

Meilleures vidéos avec anal de 2017

L’anal est très populaire parmi les fans de porn! Des filles qui se font mettre dans le cul, quoi de

Spécial Black Friday: on coupe les prix!

Le Black Friday est commencé chez Pegas! Pour l’occasion, Pegas a plafonné le prix de l’abonnement 1 mois à 30$

1 commentaire

Écrire un commentaire
  1. Al
    Al 13 juillet, 2016, 08:31

    Check la tete… hahaha!!!!

    Répondre au commentaire

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée
Les champs requis sont marqués*