C’est quoi ton type de boules?

C’est quoi ton type de boules?

Petits, gros, naturels,  refaits, il y en a pour tous les goûts! Chacun a ses préférences par rapport à ce qui est le sexy…

Quelques statistiques intéressantes

  • La taille de brassière moyenne des Québécoises est 36B.
  • 80% des femmes ne portent pas la bonne grandeur de soutien-gorge.
  • Au Québec, plus de 5000 femmes ont recours à la chirurgie mammaire chaque année
  • 81% des hommes préfèrent les seins de taille moyenne, soit ni très gros, ni très petits, la plupart sont très satisfaits de ce que la nature a donné aux Québécoises!
  • Pour des  gros seins , sachez que c’est dans les pays du Nord comme la Russie, la Finlande et la Norvège que les femmes sont particulièrement choyées avec une taille moyenne supérieure à D.
  • Pour des petits seins, c’est du côté de l’Afrique centrale et de l’Ouest, de l’Asie du Sud-Est, du Pérou et de la Bolivie que vous retrouverez le plus de femmes portant un bonnet A.
[easy-social-share-popup buttons="facebook,twitter,google,pinterest,gmail" morebutton="3" morebutton_icon="plus" counters=0 style="button" message="yes" popup_title="Partager cet article" popup_message="" popup_percent="40" text="Les Anges Cornus"]
Melanie Royer

Melanie Royer

Toute nouvelle dans l’industrie du X, Mélanie est une pro du marketing et des médias sociaux. Blogueuse depuis plusieurs années, c’est avec humour qu’elle signe des articles touchant à la sexualité et la porno du Québec.


Articles recommendés

Comment dater une pornstar

Bon, c’est définitivement le fantasme de tellement de gars de fréquenter une pornstar. Après tout, elles aussi vont finir par

Pornstars du Passé… Que sont-elles devenues?

On a tous été marqués par une pornstar du Québec! Vous souvenez-vous de Melissa Doll, de Cherry Potter ou de

Entrevue avec les Soeurs Lane

Qui ne connait pas les superbes Soeurs Lane? Ces deux pornstars québécoises sont des vraies vedettes de l’industrie XXX. En

Pas de commentaire

Écrire un commentaire
Pas de commentaire Vous pouvez être le premier à commenter sur l'article!

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée
Les champs requis sont marqués*